Accueil » Crédit entre particuliers : 3 mesures à respecter
Crédit entre particuliers

Crédit entre particuliers : 3 mesures à respecter

by Marie Dupon
171 views

Vous avez décidé de financer un projet à moyen ou à long terme ? Sachez qu’il existe de nombreuses possibilités qui se présentent à vous. De manière générale, les gens ont souvent recours aux banques pour obtenir un crédit. Il s’agit d’ailleurs de l’alternative la plus répandue. Notez toutefois que ces institutions ne sont plus les seules à vous aider dans ce cadre aujourd’hui. Découvrez 3 mesures à respecter dans le cadre d’un prêt entre particuliers.

Choisir des personnes de confiance

Avant de vous tourner vers un particulier pour un crédit, il est important de vous assurer qu’elle inspire confiance. Il s’agit de la première condition que vous devez impérativement respecter dans ce processus. Lorsque cela est fait avec un proche, de nombreuses personnes ont souvent tendance à baisser la garde. C’est une erreur à éviter à tout prix, car vous devez toujours être le plus vigilant possible. En effet, les arnaques sont hélas assez courantes dans ce domaine. Surtout lorsque vous devez le faire sur Internet.

La meilleure alternative est de passer par une structure reconnue. En d’autres termes, cherchez une plateforme de prêt entre particuliers fiable et sécurisée. Vérifiez surtout que cette dernière dispose d’un agrément bancaire délivré par l’autorité de contrôle de résolution et prudentiel. C’est un document qui apparaît comme une preuve de sécurité en ce qui concerne les services de ce site internet.

Toujours laisser une trace écrite de l’accord prêt entre particuliers

La personne avec qui vous engagez un prêt pour votre projet financier peut nier les différents accords. Cela quelle que soit la confiance qu’elle vous inspire. Raison pour laquelle il est important d’officialiser votre entente par écrit. Sur ce document, vous devez vous assurer que l’emprunteur mentionne toutes les conditions d’emprunt. Il s’agit par exemple de parler du montant alloué, du rythme des remboursements.

Vous devez également tenir compte de la durée du prêt et si possible du taux d’intérêt. Une fois que toutes les mentions indiquées sont convenues, vous pouvez dès lors rédiger un texte que les deux parties doivent approuver par une signature. Vous avez droit à plusieurs possibilités dans ce cadre. Soit vous optez pour une reconnaissance de dette, soit vous optez pour un contrat de prêt.

N’hésitez surtout pas à vous faire accompagner par un expert qui maîtrise les lois du prêt entre particuliers. Celui-ci saura reconnaître une arnaque ou toute duperie. Une fois que tout est clair et que vous avez l’argent, vous pouvez effectuer l’achat de votre choix.

N’oubliez pas de déclarer les intérêts

Avant d’arriver à ce niveau, il y a un détail très important à ne pas du tout négliger. Il s’agit du respect des tarifs en vigueur. En effet, lorsqu’il y a un taux d’intérêt, ce dernier ne doit pas du tout excéder celui recommandé pour l’usure. De nombreux particuliers s’amusent généralement à gonfler les prix à ce niveau. Si vous n’êtes pas bien informé, vous allez tout simplement vous faire voler. Voilà pourquoi il est souvent conseillé de consulter le site internet d’un organisme bancaire pour obtenir ces informations.

Ceux qui se laissent généralement prendre à ce jeu sont ceux qui se précipitent. Vous ne devez pas être pressé lorsque vous avez besoin d’un emprunt pour votre projet. Lorsque l’emprunteur ressent votre besoin urgent, il met tout en œuvre pour essayer de faire plus de bénéfices sur vous. N’hésitez pas à prendre toutes les informations avant de vous lancer. Si possible, étudier les offres de différents prestataires. Vous pouvez d’ailleurs passer par des comparateurs de prêt entre particuliers en ligne pour dénicher la meilleure offre.

D’un côté, sachez que l’État doit impérativement être au courant des intérêts liés à ce prêt. Ceci est obligatoire pour l’emprunteur et celui qui prête. En effet, vous devez déclarer les intérêts reçus aux impôts. Ces derniers sont considérés comme revenus imposables pour celui qui prête. N’oubliez jamais cette étape. Dans le cas contraire, cette somme sera taxée comme revenu d’origine indéterminée. Il faut également noter que le fait de déclarer les intérêts protège les deux parties en cas de litiges.

Vous connaissez maintenant les 3 mesures à respecter impérativement dans le cadre d’un prêt entre particuliers. En cas de doute dans le domaine, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert. Effectuez également des recherches sur Internet pour découvrir les actualités sur le sujet. Cela va certainement vous aider à savoir reconnaître des arnaques.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies